logo Market Audit

Voir loin, Viser juste

Tests de significativité

Ou comment savoir si les différences entre deux résultats sont significatives ou non ?

Il existe plusieurs tests de significativité, les plus usuels sont :

1. Les intervalles de confiance

La table de Gauss indique l’intervalle de confiance que l’on peut accorder à un résultat chiffré d’étude en fonction de la taille de l’échantillon, sur base d’échantillons aléatoires.

Le tri plat :

Significativité des Résultats
« La différence est-elle significative ? »

Intervalle de confiance

Cette table nous dit que pour un échantillon de 300, les résultats sont fiables à ± 2,5 % pour un résultat net (ex. : 5 % des interviewés ont choisi A) et à ± 5,8 % pour un résultat mitigé (50 % des interviewés ont choisi A).

  • ex. : « Quel produit préférez-vous ? »
    – A 5 % ± 2,5 %
    – B 95 % ± 2,5 % N = 300
    B est dans tous les cas meilleur que A.Le problème se pose si l’on a :
    – A = 45 % ± 5,8 %
    Le score réel de A si l’on avait interrogé l’ensemble de la population aurait pu être compris entre 39,2 % et 50,8 %.- B = 55 % ± 5,8 %
    Le score réel de B si l’on avait interrogé l’ensemble de la population aurait pu être compris entre 49,2 % et 60,8 %.Dans les cas extrêmes nous aurions pu avoir
    – A = 50,8 %
    – B = 49,2 % Ce qui change l’analysePour qu’aucun doute ne soit permis
    Il faut que les scores obtenus par l’étude +/- l’intervalle de confiance n’inversent en aucun cas l’ordre initial.

2. Le test du Chi 2

Le test du Chi 2 s’applique aux tris croisés, il s’agit de savoir si les différences entre deux sous – échantillons sont significatives. L’interprétation de la valeur du Chi 2 dépend du degré de liberté (noté d.d.l.) qui correspond à :

d.d.l. = (nombre de colonnes – 1) x (nombre de lignes – 1)

Le Chi 2 est la somme des écarts entre les valeurs réelles et les valeurs théoriques du tri croisé. La valeur théorique équivaut à la valeur du sous – échantillon s’il avait répondu de la même manière que l’échantillon global (c’est-à-dire s’il n’y avait pas de différences significatives). Une table de distribution théorique du Chi 2 en fonction du d.d.l. indique le seuil minimum au-dessus duquel les différences sont significatives.

Premier exemple :

valeur du KH12 : 11,8. Degrés de liberté : 4

Khi2

La valeur théorique est 9,48 pour un d.d.l. de 4 11,8 est supérieur à 9,48. L’âge a donc un effet sur l’opinion.

Les astuces :

Un Chi 2 inférieur au d.d.l. n’est jamais significatif. S’il est supérieur, plus la différence avec le d.d.l. est grande, plus le Chi 2 a de chances d’être significatif.

 

3. Le test T de student

Le calcul du test T de Student permet de savoir si la différence entre deux notes moyennes est significative.
Si le calcul suivant est supérieur à 1,96, seuil minimum pour un risque d’erreur de 5 %, alors les différences sont significatives à 95 % de chances :

student