logo Market Audit

Voir loin, Viser juste

Avec l’avènement des réseaux sociaux, sites de réservations sur lesquels les avis pullulent ; les émissions de télé crochet dans lesquelles on juge tout (notre manière de chanter, de faire du shopping, d’inviter des hôtes, notre mariage etc.) mais aussi les nouvelles applications de storytelling (snapchat, periscope…), on a vu se dessiner un nouveau consommateur.

Plus seulement acteur, ce dernier devient spectateur-juge et souhaite constamment partager son expérience.

Si par le passé, ce dernier partageait uniquement ces « instafood » (en lien avec toutes les émissions sur la cuisine), à date il a élargi son périmètre à tout son quotidien.

Véritable influenceur auto-proclamé, il  surfe sur la vague du 2.0 voire 3.0 et ne se contente plus de dire s’il aime ou n’aime pas. Mais il dit pourquoi et argumente car il sait que son avis compte sur la toile.

Armé de son smartphone dernier cri, il photographie, filme, partage et commente tout, tout le temps, de manière quasi instantanée, pour alimenter sur la toile son public.

En parallèle, face à l’ubérisation croissante de la société, de nombreux annonceurs /marques souhaitent répondre à des problématiques sociologiques de mode de vie de la génération X, d’usages de la génération Y, de partage d’expériences des séniors, de parcours d’achat….

Face à ce nouveau client mature, ne serait-il pas plus simple de juste lui poser la question ? Et si nous replacions l’avis de ce nouveau consommateur au cœur de nos analyses ?

Nadia BOUKHARI
Mai 2017